Malheur!
Eh bien non, ce n'était pas une mauvais traduction. Mr Goodman a bien déclaré vouloir couper un pouce aux graffeurs arrêtés, et qui plus est, à la télévision! Pour que le rapport avec la guillotine sur la place publique soit encore plus évident, dirait-on (!).
Ce sujet n'est donc pas bon pour mon blog mais je vous laisse quand-même un lien pour pouvoir lire cet article.

Article extrait du journal Libération 04/11/2005. www.liberation.fr